Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Présentation

Recherche

Archives

7 juin 2019 5 07 /06 /juin /2019 15:29

Toute l'année 2018 a été consacrée aux travaux d'électrification de l'école et du hameau d' ETOKO, après le séjour de l'équipe du Fonds de Dotation Valorem "Watt for change" pour la faisabilité du projet : installation d'une toiture photovoltaïque sur l'école. A la fin des travaux, en février 2019 nous sommes allés inaugurer la mise en route de l'éclairage de l'école et du hameau et de la case électrifiée pour le moulin à maïs.

En effet non seulement l'école est éclairée mais aussi le chemin pour aller au hameau ainsi que la majeur partie de celui-ci. Neuf poteaux d'éclairage,une installation électrique pour la case du moulin à maïs et une table pour charger portables et téléphones ont été installés pour le grand plaisir des villageoises et villageois. C'est la société Béninoise dirigée par M. Michel BATONON qui a assuré le chantier et qui se charge de la formation des femmes pour l'entretien des panneaux photovoltaïques.

Nous avons profité de la production d'électricité solaire pour offrir au groupement de femmes un moulin à maïs pour leur éviter de nombreux déplacements et pour améliorer leurs ressources financières en meulant et vendant rapidement la farine produite. Lors de nos discussions, aux quelles participaient :  M. Pierre GIRARD (président de "WATT FOR CHANGE"), Célestine (Représentante du groupement de femmes), M. Robert LAGADEUC (Secrétaire de l'AJNMB et Mme Geneviève CRUCHADE (Présidente de l'AJNMB) sans oublier les villageoises et villageois qui n'étaient pas aux champs, nous avons établis plusieurs tarifs.          Ces tarifs sont établis pour que la communauté villageoise puisse mettre de coté le financement nécessaire à l'entretien du système électrique et du moulin à maïs. Chaque décision a été longuement discutée de façon à ce que le juste prix soit trouvé par rapport aux prix établis dans les hameaux et villages alentours.  Par exemple : Charge d'un tél ordinaire : 50F CFA . Charge tél androïde : 100 F CFA

L'inauguration le 6 février a été fort joyeuse, chants et danses se sont succédés après les rites de Bienvenue et les discours des représentants de "Watt for CHANGE", de l'ONG ID Pêche, de l'AJNMB et du représentant du maire de la commune de KPOMASSE dont dépend ETOKO. Les enfants étaient heureux de pouvoir courir sur les chemins sans crainte. Les parents ont eu un peu de mal à faire rentrer les plus jeunes à 23h tellement ils étaient excités de pouvoir circuler tout autour du hameau.

Nous nous sommes quittés heureux de la réalisation du projet en trinquant avec  leur digestif maison qui est très bon.

G.C.

 

ECLAIRAGE SOLAIRE A ETOKOECLAIRAGE SOLAIRE A ETOKO
ECLAIRAGE SOLAIRE A ETOKOECLAIRAGE SOLAIRE A ETOKOECLAIRAGE SOLAIRE A ETOKO
ECLAIRAGE SOLAIRE A ETOKOECLAIRAGE SOLAIRE A ETOKO
Partager cet article
Repost0
13 décembre 2018 4 13 /12 /décembre /2018 14:00
Marché de DANTKOPAMarché de DANTKOPA
Marché de DANTKOPA

Le matin, dans les entrailles du marché de Dantokpa, à Cotonou (au Bénin), la journée commence souvent par des louanges faites au tout puissant. Et ce dans l'espoir de vendre un maximum de marchandises. Dantokpa est le plus grand marché de pagnes d'Afrique de l'Ouest, avec ses 7 000 vendeuses sur des centaines de mètres, et des piles de ce tissu devenu symbole d'un continent alors que pourtant il vient de Hollande : le wax. Ici, il y en a pour tous les prix.                                                                                                                                                   Un festival de couleur et de symboles, car derrière chaque motif, se cache un message : représentation de la famille, protection, etc. Un choix large pour des clientes qui passent de longues heures au marché, pour être sûres de ne pas se tromper. Le pagne est un tissu d'origine indonésienne, en coton imprimé, et a été introduit en Afrique en milieu du XIXe siècle par des marchands hollandais. Devenu le wax, il a été immédiatement adopté par les élites africaines de l'époque. Depuis, certaines femmes ont acquis une notoriété dans le commerce de pagnes, et ont bâti une véritable fortune.

Partager cet article
Repost0
9 octobre 2018 2 09 /10 /octobre /2018 10:53

Le dramaturge béninois Sèdjro Giovanni Houansou est le gagnant du Prix Théâtre RFI cette année. Il remporte cette cinquième édition du concours avec sa pièce « Les inamovibles », 

Le lauréat a reçu son prix dimanche 30 septembre à Limoges à l’occasion du festival Les Francophonies en Limousin. Sont offerts au Béninois par RFI et ses partenaires, “un soutien professionnel, une exposition médiatique à travers une dotation financière attribuée par la Société des Auteurs et Compositeurs Dramatiques” de France. L’oeuvre de l’auteur va aussi bénéficier d’une promotion sur les antennes de la chaîne de radio française.

« Les inamovibles » de Sèdjro Giovanni Houansou traite de la très actuelle question de l’immigration. C’est un hommage à ceux qui ont perdu la vie sans jamais vivre la meilleure vie recherchée en prenant le chemin vers le Sud. 

Le texte a séduit le jury dont la présidente a salué une “une écriture très singulière, où tous les registres dramaturgiques sont explorés, un texte fait d’éclats, d’histoires humaines qui décalent la question de l’exil et de la migration”.

A 31 ans, Sèdjro Giovanni Houansou qui a fait ses début au théâtre à l’Université d’Abomey-Calavi a à son actif plusieurs textes dont « 7 milliards de voisins » (2012) et « La rue Bleue » (2016), “Les Embuscades de la Scène”.  Il avait d'ailleurs été finaliste en 2017 du concours qu’il finit par remporter.

Communiqué de RFI

MISE A L'HONNEUR DU DRAMATURGE BENINOIS SEDJRO GIOVANNI HOUANSOU
Partager cet article
Repost0
3 octobre 2018 3 03 /10 /octobre /2018 16:31

Samedi 8 septembre 2018 nous avons organisé le premier Loto de l' AJNMB.

Nous devons notre réussite à une collecte fructueuse de lots au prés des commerçants de Soulac sur Mer, Saint-Vivien de Médoc, Grayan et l'Hôpital et Le Verdon sur Mer.

Le lot le plus important a été un vol d'1/2 h pour deux personnes pour découvrir du ciel la Pointe du Médoc. Le départ s'effectuait à partir de La Runde, l' aérodrome de Soulac.Nous espérons que les gagnants du lot  prendront de nombreuses photos lors de ce vol car le temps est très beau et le paysage magnifique.

Merci aux employés municipaux qui ont installé les tables et les chaises pour cette soirée au Palais des Congrès. Nos remerciements vont aussi aux participants car sans eux notre projet d'équipement numérique de l'école d'Etoko ne pourrait pas être mené à bien. Ce projet pourra voir le jour grâce à "WATT FOR CHANGE", fonds de dotation de Valorem, qui prend en charge l'électrification de l'école et de ses alentours comme vous avez pu le lire dans les articles parus précédemment.

Pour terminer merci aux adhérentes et adhérents qui ont participé au tirage, à l'annonce des chiffres, à la lecture des cartons et à la buvette ou les gourmands se sont régalés.

Notre prochaine manifestation sera une Foire aux livres en Février.

G.C.

LOTO DE L' ASSOCIATIONLOTO DE L' ASSOCIATION
Partager cet article
Repost0
29 mai 2018 2 29 /05 /mai /2018 16:20

Un projet porteur d’espoir pour le sud du Bénin, réunit depuis 2017 l’Association de Jumelage Nord Médoc Bénin et le Fonds de Dotation Valorem (Watt For Change) : permettre l’accès à l’énergie solaire à l’école d’ÉTOKO.
Une réunion des partenaires a été organisée mercredi 11 avril à Saint-Laurent Médoc avant le départ d’une délégation au Bénin (qui restera sur place jusqu’au mercredi 25 avril). A cette occasion, un chèque de 11 500 € a été remis par Pierre Girard, président de Watt For Change (dont Marie Bové est responsable) au profit de l’AJNMB présidée par Geneviève Cruchade.
La délégation composée de membres du fonds de dotation, Pierre Girard, Michel Boisson, Aurèle Paraiso et du secrétaire de l’AJNMB Robert Lagadeuc, s’est donc envolée vendredi 13 avril pour Cotonou.
La mission était de vérifier les besoins en électricité avec les habitants d’ÉTOKO, de dimensionner l’équipement photovoltaïque, de rencontrer des acteurs béninois du secteur des énergies renouvelables, de choisir des entreprises locales pour les travaux ainsi que des fournisseurs locaux en matériel et de mettre en place un comité de gestion mixte.
La délégation a présenté le projet aux corps diplomatiques français et béninois. L’ONG béninoise ID Pêche, partenaire de l’AJNMB, articule les relations sur place.
« Parce que tout passe par l’éducation » l’AJNMB, soutenue dans ce projet par Watt For Change, poursuit sa mission au service des béninois. 

UN GESTE POUR LE BÉNIN
UN GESTE POUR LE BÉNINUN GESTE POUR LE BÉNINUN GESTE POUR LE BÉNIN
Partager cet article
Repost0
6 mai 2018 7 06 /05 /mai /2018 15:39

 

Les responsables du Projet Etoko chez Valorem et ceux de l' A J N M B accompagnés d'adhérents se sont retrouvés Mercredi 11 avril 2018 Salle Espace Médoc II à Saint - Laurent de Médoc. Cette salle a été gracieusement mise à notre disposition pour la conférence de presse avec les médias. 

Nous avons été très heureux de recevoir un chèque de 11 500 € représentant la somme engagée par le Fonds de Dotation Valorem pour l'installation de panneaux solaires pour l'éclairage de l'école, du chemin jusqu'au village et de la place du village d' ETOKO.

Prochainement les représentants du projet Valorem et un membre de l' A J N M B  se rendront au Bénin pour tout finaliser avant la réalisation en octobre/novembre.                                      

L' A J N M B complétera cette action par la mise en place d'un tableau numérique à l'école maternelle du village.

Nous n'oublions pas notre devise :" PARCE QUE TOUT PASSE PAR L' EDUCATION ".                                                                                                                                         

 

 

 

 

 

 

Sigature du Chéque par M.Pierre Girard Président du Fonds de Dotation Valorem

Sigature du Chéque par M.Pierre Girard Président du Fonds de Dotation Valorem

Partager cet article
Repost0
4 mars 2018 7 04 /03 /mars /2018 19:37
 LE FONDS DE DOTATION VALOREM ÉLECTRIFIE L'ÉCOLE D' ETOKO

Le FONDS  de DOTATION VALOREM soutien l' AJNMB pour l'électrification (panneaux solaires) de l'école maternelle d' ETOKO. En plus de l'école, le chemin jusqu'au village et la place du village seront éclairés. Le Fonds de Dotation VALOREM prend en charge la totalité de l'installation.

Lors de notre séjour en novembre 2017 nous avons, avec M. Dehy, listé les besoins de l'école et avec le Chef village les demandes des villageois par rapport aux portables, ordinateurs et télévision.

 Robert Lagadeuc (secrétaire de l’AJNMB ) et moi-même avons rencontré  Monsieur Pierre Girard (Président du Fonds de Dotation Valorem),  Madame Marie Bové, Messieurs Denis Maréchal, Michel  Boisson et Franck Vezien à plusieurs reprises.

Une mission, composée des responsables VALOREM du projet ETOKO et de M. Robert Lagadeuc, part mi--avril rencontrer le chef village et les villageois, se mettre d’accord sur les besoins exprimés pour bien calibrer le projet. Valorem contactera  les professionnels béninois  qui  assureront la mise en place et seront chargés du suivi du fonctionnement de l'installation. Il est bien évident que notre partenaire l’ONG ID Pêche dirigée par M. Lucien DEHY est partie prenante du projet et de sa réalisation.

Allez sur "Fonds de Dotation Valorem" et vous prendrez ainsi connaissance de toutes les actions humanitaires réalisées ou sur le point de l'être.

Le siège social du Fonds de Dotation Valorem est au 213 Cours Victor Hugo 33323  Bégles

G. Cruchade

Partager cet article
Repost0
4 mars 2018 7 04 /03 /mars /2018 16:21

A notre arrivée à l’école maternelle nous avons été accueillis par l’enseignant et les enfants. Seules quatre tables étaient occupées à l’intérieur. Devant notre étonnement l’enseignant nous a dit que beaucoup d’enfants étaient malades. Nous lui avons demandé quelle était cette épidémie, il nous a répondu c’est à cause de l’ Harmattan et de la forte humidité. Il est vrai que ce vent qui vient du Sahara apporte de la fraîcheur.

Comme j’aime bien découvrir la vie au bénin sous tous ses aspects,  j’ai goûté à cette épidémie. Une journée et deux après-midi ont été un peu difficiles mais les médicaments  m’ont aidée. Nombreux sont ceux qui ne peuvent pas acheter les médicaments nécessaires et souvent les symptômes s’aggravent.

Toutes  les écoles étaient au trois-quarts vides,  cela était étrange tant nous étions habitués à voir entre 50 et 60 enfants dans chaque classe. Avant notre départ l’enseignant nous a donné les dessins réalisés par les enfants.

Nous avons profité de notre passage à l’école  pour prendre les mesures et photos nécessaires au projet d’installation de panneaux solaires et de la mise en place d’un tableau numérique.

Le chef village nous a rejoints  et nous a souhaité la bienvenue, ensemble nous sommes allés jusqu’à la place du village. Nous n’avons pas vu grand monde car les adultes étaient aux champs  et les enfants à l’école ou à la maison. Seules quelques personnes âgées étaient présentes.

C’est sur cette école que vont être installés des panneaux solaires pour fournir l’électricité nécessaire pour le tableau numérique, pour des prises pour recharger les portables, pour l’éclairage de la place du village et du chemin entre l’école et le village.

G.Cruchade

ECOLE D’ETOKO       LONGITUDE : E 2°, 3’ 4’’      LATTITUDE : N  6° 24’ 2’’
ECOLE D’ETOKO       LONGITUDE : E 2°, 3’ 4’’      LATTITUDE : N  6° 24’ 2’’ECOLE D’ETOKO       LONGITUDE : E 2°, 3’ 4’’      LATTITUDE : N  6° 24’ 2’’
Partager cet article
Repost0
28 février 2018 3 28 /02 /février /2018 18:20

Gérard Martinez habite le Médoc et j’ai eu le plaisir de faire sa connaissance  il y a de nombreuses années.

J’ai toujours été subjuguée  par l’expression des animaux.  J’avais l’impression  qu’ils étaient susceptibles de s’échapper.  Dans ses dernières créations l’ambiance des marchés, le visage des personnages sont surprenants  de vie et l’atmosphère ressentie lors des prises de vues est présente dans les peintures de Gérard.

Merci à Gérard pour les émotions qu’il offre à travers ces nombreux tableaux.

Voici quelques mots de Gérard questionné au sujet de ses peintures.

« Mes débuts à l'aquarelle ont commencé en 1987. La peinture est pour moi une passion où je passe tout mon temps libre. Je me suis installé un atelier dans l’ancienne grange où je suis isolé et tranquille. J'ai traité tous les sujets: natures mortes, animaliers, marines, portraits et depuis quelques années, je suis particulièrement inspiré par les scènes de vie, comme les marchés.

J'ai eu la chance de rencontrer Geneviève qui m'a fait connaître les marchés du Bénin à travers les photos rapportées de ses voyages.

Ce que je recherche dans mes peintures, c'est traduire la vie, les couleurs, les mouvements; c'est pourquoi j'ai pris plaisir à peindre les marchés de noix de coco ou de poissons.

Peindre pour moi est une façon d'aller à la rencontre du réel. On ne peint pas une chose, on peint une émotion."

GÉRARD  MARTINEZ PEINT LE BÉNIN
GÉRARD  MARTINEZ PEINT LE BÉNINGÉRARD  MARTINEZ PEINT LE BÉNIN
Partager cet article
Repost0
5 février 2018 1 05 /02 /février /2018 21:22

      L’Association de jumelage Nord Médoc Bénin (AJNMB), créée en 2005, est aujourd’hui présidée par Geneviève Cruchade. Son siège est fixé à Saint-Vivien mais ses actions caritatives rayonnent sur l’ensemble du Médoc en partenariat avec les mairies et le tissu associatif au bénéfice de programmes éducatifs et économiques mis en œuvre dans les villages du Sud Bénin par l’ONG ID Pêche.

L’objectif prioritaire demeure l’éducation, par la construction d’écoles maternelles communautaires, de pirogues (pour les transports), l’achat de matériel scolaire ou encore le parrainage collectif de fillettes afin de leur permettre de continuer un cursus scolaire interrompu pour la garde des plus petits.

Un don de 800 euros

Les cuiseurs à bois économes (CBE) font partie des « révolutions » apportées par l’AJNMB. Fabriqués sur place pour un coût limité et peu consommateurs en combustible sur une longue durée, ces cuiseurs libèrent les femmes pour d’autres tâches. L’AJNMB vient de procéder à la troisième distribution de CBE grâce au Soulac 777 Poker Club. Claire Audierne et Geneviève Cruchade ont livré (le voyage est à leurs frais) 25 CBE à 25 familles du village d’Hessa de la commune de Kpomassé.

Cette distribution de CBE a pu être réalisée grâce au don de 800 euros que le Soulac 777 Poker Club (présidé par Éric Caporal) a attribué à l’AJNMB lors du 5e Deepstak, organisé par le club soulacais et l’AJNMB.

« Les femmes avaient préparé les sacs de cendre pour isoler le conduit de chauffe et ont immédiatement fait bouillir de l’eau dans une marmite pour prouver aux hommes qu’elles allaient faire des économies. Elles étaient ravies de ce cadeau qu’elles peuvent transporter aisément aussi bien au champ qu’au marché et qui peut durer longtemps si on en prend soin. Pour nous remercier, elles ont chanté, plaisanté, puis sont passées à l’école avec le CBE sur la tête. Le chef du village était très heureux de ce don qui va faciliter la vie des familles et plus particulièrement celle des femmes et des fillettes », raconte Geneviève Cruchade.

Renseignements : ajnmb2.over-blog.org

Publié le 16/12/2017  par Maguy Caporal dans le quotidien régional Sud-Ouest.

DES CUISEURS A BOIS POUR LE BENIN.
DES CUISEURS A BOIS POUR LE BENIN.DES CUISEURS A BOIS POUR LE BENIN.
Partager cet article
Repost0